Intermarché continue d’investir dans les casiers de retrait

Intermarché continue d'investir dans les casiers de retrait

Intermarché fait des casiers automatiques de retrait un format à part entière de développement du drive, accolé à des magasins ou en solo. Un quatrième site vient d’être ouvert dans le centre-ville de Lyon, par un Intermarché Express.

Le rythme de développement n’est pas fulgurant, mais il suffit pour distinguer l’enseigne de la concurrence. Les premiers casiers de retrait (le « drive 24/24 », dans la terminologie des Mousquetaires) ont en effet été inaugurés en mars 2015 par l’Intermarché de Libourne (33).

Accolé au magasin mais disposant d’un accès direct depuis le parking (le client déverrouille la porte avec son numéro de commande), le local de Libourne est équipé de 26 casiers réfrigérés (pour le sec et le frais) et de 8 casiers dédiés aux produits surgelés. Le service, notamment apprécié par le personnel en horaires décalés de l’hôpital voisin, a dans ce cas vocation à faciliter la vie des clients de la zone.

Sur une route passante

Mais l’intérêt des casiers automatiques réside aussi, et surtout, dans leur potentiel de conquête. En juillet 2015, l’Intermarché de Guillestre (05) a choisi d’installer des casiers trois kilomètres plus loin, pour se placer directement sur une route passante, desservant notamment des stations de montagne. Les casiers, couplés à la station-service du supermarché (elle aussi déportée), sont alors fermés la nuit mais la tranche 17h-22h rassemble l’essentiel des retraits.

L’Intermarché de Guillestre livre ses casiers trois fois par jour et impose (comme Libourne) un minimum de commande de 50 euros.

En zone de bureaux

Les deux tests ont officiellement donné satisfaction à l’enseigne, mais n’ont été suivis pour l’instant que par deux nouvelles ouvertures en 2016.

En avril, Intermarché a mis en service des casiers de retrait sur le site de son propre siège social, à Bondoufle (91), réservés à ses salariés. Une inauguration symbolique (un « vrai » drive avait été refusé au distributeur en CDAC), qui illustre toutefois le potentiel du concept en zone de bureaux.

Petits paniers citadins

À Lyon, Intermarché va cette fois pouvoir mesurer les performances de casiers installés en plein centre-ville. Accessibles 24 heures sur 24, sans minimum de commande pour accepter les petits paniers des citadins.

C’est l’Intermarché Express de la rue Paul Bert qui a inauguré ces casiers le 12 septembre. Nathalie Bobin, l’adhérente, a récupéré le local d’une petite reprographie pour y installer 12 casiers réfrigérés et 6 surgelés. Situé à quelques dizaines de mètres de l’entrée du magasin, le drive 24/24 est surtout à 5 mètres à peine des réserves arrière du petit supermarché, ce qui simplifie considérablement son approvisionnement.

Deux coupures d’une heure sont pour l’instant aménagées dans le planning de retrait (13h-14h et, plus étonnant, 17h-18h) afin de permettre aux employés de charger les casiers. Une organisation qui pourra évoluer en fonction des demandes de la clientèle.

Source : Linéaire

Partager :

S’inscrire à la newsletter :