Un cas :

UNE COMMUNAUTÉ DE PLUS EN PLUS IMPORTANTE : LES IKEA HACKERS 

Bien que le terme soit avant tout destiné aux piratages de données, le hack IKEA consiste en la modification de meubles pour leur offrir une nouvelle utilité. Une pratique très en vogue parmi les amateurs de do it yourself. La communauté en ligne s’est rassemblée, ils se nomment les IKEA HACKERS, ils expliquent comment, avec un peu de bricolage, vous pouvez faire de votre exemplaire standard une pièce de mobilier unique.

Une problématique :

 COMMENT RÉAGIR AU DÉTOURNEMENT DE SES PRODUITS ?

Ikea se prête au jeu et veut rendre le processus plus facile avec une nouvelle gamme de meubles « open source ».

7

« Les gens piratent de toute façon, autant encourager cela » explique un porte-parole IKEA. 

Le open source, un comportement issus du web où l’on est habitués à trouver tout gratuitement.

Une solution :

 UN CANAPÉ « OPEN SOURCE DESIGNÉ POUR ÊTRE « HACKÉ »

Un canapé Baptisée Delaktig (qui signifie « faire partie de quelque chose en Suedois) spécialement conçu pour s’adapter à l’espace qu’il occupe ou changer entièrement de fonction selon les besoins : vous pourrez y clipper une lampe ou une petite table, ou transformer le canapé en lit en quelques minutes.

La plateforme officielle OPEN SOURCE devrait faire son entrée sur la toile aux alentours de 2018 et permettre aux Ikea Hackers de partager leurs créations en toute légitimité. 

0

Retrouvez l’émission complète sur Bfm Business avec l’intervention de Rodolphe Bonnasse :

Partager :

S’inscrire à la newsletter :