Les distributeurs tentent par tous les moyens de fluidifier l’encaissement, car l’attente en caisse frustre les clients. Ils testent une scanneuse à 360° et le paiement par mobile. Même les supérettes s’y mettent.

tunnel-caisse-retail-communication-cacom

La «caisse tunnel» fera bientôt son apparition dans les hypers français. Elle scanne les produits à 360°, grâce à des lecteurs installés au-dessus du tapis roulant et dedans. De quoi réduire le temps de traitement par trois, une caissière mettant en moyenne trois secondes par article selon Wincor Nixdorf, le deuxième fabricant mondial de caisses. Asda, la filiale britannique de Wal-Mart, l’allemand Rewe et l’espagnol Dia ont déjà commencé à l’installer.

Les distributeurs tentent par tous les moyens de fluidifier l’encaissement, car l’attente en caisse frustre les clients. En moyenne, il faut patienter 11 minutes dans un hypermarché. Trop pour certains. Une personne sur quatre renonce à son achat s’il estime que la queue est trop longue.

Cependant, les caisses automatiques restent un sujet très sensible. Divers projets de loi ont déjà proposé de les taxer pour limiter leur développement et protéger les emplois. En France, un client sur cinq scanne lui-même ses courses en caisse, contre un sur deux chez Albert Heijn, aux Pays-Bas, où les caisses en libre service sont les plus répandues.

 

Source: Le Figaro

 

 

Partager :

S’inscrire à la newsletter :