l’enseigne Staples qui a récemment lancé ses deux premiers magasins omnicanal aux Etats-Unis en vue de faire converger ses différents canaux de vente et ainsi profiter de la puissance du e-commerce dans un point de vente physique.

staples_magasin-connecte-retail-communication-cacom

Dans les nouveaux magasins, plusieurs écrans interactifs ont été installés. Même si tous ne sont pas connectés au web, plusieurs dispositifs permettent aux consommateurs de naviguer dans le catalogue e-commerce de l’enseigne (100 000 références) et d’acheter les produits désirés : les clients ont ensuite le choix entre payer directement sur le dispositif ou aller régler en caisse. Pour les produits commandés surles écrans connectés, Staples offre une livraison gratuite pour le lendemain.

A l’aide des autres dispositifs installés dans les allées, les clients ont notamment la possibilité de localiser des articles dans le magasin et d’avoir accès à des informations produits.

A noter que les vendeurs ne sont pas en reste puisqu’ils sont équipés de tablettes leur permettant de renseigner les clients (informations sur les produits, stock du magasin, etc).

L’enseigne Staples (1871 magasins aux Etats-Unis) prévoit de rendre omnicanal 45 autres magasins. Elément important lié à la gestion de l’espace, les magasins omnicanal (à Norwood dans le Massachusetts et Dover dans le Delaware) font à peu près 1100 m², quand les autres magasins ont généralement une surface comprise entre 1700 m² et 2200 m². Pour information, plusieurs magasins Staples possédaient déjà un écran connecté au web depuis 2001, mais la particularité des magasins omnicanal vient du fait que plusieurs dispositifs y ont été installés. Le design de ces dispositifs connectés a, bien sûr, été retravaillé et l’interface de navigation améliorée.

Nous constatons que l’enseigne Staples cherche à résoudre l’un des défis du commerce physique avec ses nouveaux magasins qui permettent, sur une surface limitée, de proposer virtuellement l’ensemble du catalogue aux clients. De plus, grâce à ce que l’on peut voir dans la vidéo, il semblerait que l’interface proposée sur les écrans connectés ait véritablement été conçue pour un usage tactile rendant l’expérience bien plus agréable pour les clients et bien plus adaptée au contexte de vente en magasin.

 

source: Connected Store

Partager :

S’inscrire à la newsletter :