En Angleterre, l’agence de voyages Thomson vient d’ouvrir un nouveau concept de point de vente dans le centre commercial Bluewater, où tout est fait pour que l’expérience d’achat soit la plus agréable possible pour les clients, notamment grâce à l’utilisation ludique et engageante de la technologie tactile.

Sur la devanture de l’agence, un très grand mur de digital signage mettant en avant différentes destinations de vacances attire l’œil des chalands.

Dès l’entrée, le client fait face à de nombreux dispositifs interactifs dont un écran tactile mural de 84′ ainsi que des tables tactiles. Les deux types de dispositifs offrent les mêmes services : carte du monde interactive permettant l’accès à des avis provenant du site TripAdvisor et du contenu spécifique selon les destinations.

vitrine-digital-signage-thomsonecran-mur-tactile-en-magasin-thomson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les clients peuvent ensuite se reposer et utiliser leurs propres devices s’ils le souhaitent (le wi-fi est gratuit dans le nouveau concept) dans une zone qui leur permet également de discuter avec un conseiller de façon plus informelle.
Un autre grand écran de digital signage est présent dans cette zone et affiche la météo de certaines destinations, des avis, des vidéos ainsi que des flux provenant des réseaux sociaux Twitter et Facebook.

thomson-agence-nouvelle-generation

table-tactile-interactive-thomson

 

 

 

 

 

 

 

Un « Advice Bar » permet de discuter plus précisément avec un conseiller ou se servir d’ordinateurs en libre-service pour rechercher de l’information de façon autonome sur le web.


Pour des entretiens plus personnels avec un conseiller, les clients ont accès à des espaces confortables où du contenu (vidéo ou photo de destinations) peut être projeté au mur pour illustrer les propos.

Ce nouveau concept n’est pas sans rappeller celui de BNP Paribas, qui souhaite tirer parti des nouvelles technologies pour renforcer sa proximité avec ses clients. Mais là où BNP Paribas souhaite surtout donner aux clients le sentiment que la banque est moins un commerçant qu’un partenaire qui l’accompagne, le voyagiste Thomson joue la synergie des canaux online et offline dans l’optique de mieux servir ses clients et renforcer l’expérience en magasin. 

 

Source : laminuteretail.com

Partager :

S’inscrire à la newsletter :