On connaissait la tendance « locavore », qui consiste à acheter des produits alimentaires qui viennent de la région où l’on habite, voici dans la même mouvance le « Cashmob ».

Né en Californie en 2008 à l’initiative d’un bloggeur qui était désespéré de voir son caviste de quartier se vider de ses clients au profit des grandes surfaces, le « Cashmob » est un mouvement initié sur les réseaux sociaux et qui consiste à se rassembler dans un magasin de quartier pour y faire des courses.

 

 

Le « cashmob » a lieu dans un magasin indépendant, avec l’accord du propriétaire. Les participants s’engagent à dépenser au moins 20 dollars, dans un cadre festif d’échanges et de rencontre. Il y aurait déjà eu plus de 200 « cashmobs » sur le continent nord américain. Le premier National Cash Mob Day a eu lieu aux USA le 24 mars dernier.

Ceci démontre que les réseaux sociaux sont de réels accélérateurs dans l’organisation de manifestations à la fois militantes et festives.

Source le Captologue

Partager :

S’inscrire à la newsletter :