Le groupe Casino a révélé sa vision du commerce de demain. L’avenir sera NFC (Near Field Communication), l’enjeu étant de briser l’étanchéité entre les canaux de distribution. Paris et Lyon testeront dès octobre un dispositif « full-NFC ».

Le mastodonte de la distribution fait le pari de l’omnicanal avec son application mobile « mCasino NFC », qui permettra aux clients de faire les courses partout où ils se trouvent.
« Chez eux, en mobilité ou dans le magasin, les consommateurs cherchent surtout de la fluidité et de la cohérence. Notre vision est que le mobile sera demain le partenaire indispensable pour faire ses courses et que cette révolution s’appuiera, entre autres, sur la technologie sans contact » explique le directeur marketing du groupe,  » intégrée à un smartphone, elle permet de passer du monde digital, 100% numérique, à un monde d’interconnexion des objets qui deviennent communicants ».

L’application mobile « mCasino NFC » devrait donc permettre aux possesseurs de téléphones mobiles compatibles de se passer de scannette et de scanner les produits choisis directement avec leur smartphone. Il devrait également être possible de régler ses achats sans contact et de faire ses courses en ligne de manière plus simple et plus rapide en réglant par carte bleue ou via Paypal.
Cette solution sera mise en oeuvre, courant octobre, dans le supermarché Casino du centre commercial Belles Feuilles à Paris 16e (25 000 références).
Le dispositif s’étendra ensuite à Lyon, avec l’implantation de « murs de commandes NFC » dans les zones de flux (transports en commun notamment), à savoir des affiches (également baptisées  « murs papiers ») sur lesquelles les clients pourront scanner des produits qu’ils retireront au magasin ou qu’ils se feront livrer. Avec un claim unique qui résume l’ambition du groupe : « J’y pense donc j’achète « .

Un autre type de mur,  cette fois-ci digital et interactif sera également testé à Paris courant octobre.  Un écran tactile permettra de remplir son panier avec les produits présentés, avec un ticket de caisse là aussi accessible via QR code.

Ces nouvelles fonctionnalités sont testées au siège du groupe depuis quelques mois. En effet, une cinquantaine de salariés, font leurs courses au sous sol dans une sorte de mini supermarché. Linéaires, murs papier et digital tout est simulé et analysé avant le lancement.

Source : e-marketing.fr

Partager :

S’inscrire à la newsletter :