L’enseigne de fournitures de bureau, qui vient de dévoiler son nouveau concept en périphérie de Metz (Moselle),  inaugure son nouveau slogan (« C’est pas triste le bureau ! » ), son nouveau logo (pour mieux le distinguer du leader Office Dépôt) … et le « premier drive de bureau en France ».

 

« Nous voulons tester la formule sur plusieurs magasins, explique Yannick Savina, directeur marketing et e-commerce de Top Office. Nous sommes quasi-certains que cela marchera car notre clientèle n’est pas composée de grands comptes qui se font livrer au bureau mais de petits entrepreneurs très mobiles, qui sont beaucoup sur la route ».

Une initiative à relever puisque c’est très probablement l’un des premiers drive d’une enseigne spécialisée.

L’agencement du magasin a également été entièrement repensé pour placer la relation client au coeur du concept, avec quelques innovations intéressantes.

 

Tout d’abord, le milieu du magasin est occupé par un comptoir de services proposant des prestations très complètes de reprographie, réalisées sur place. Au rayon papeterie, un bar à stylos permet de tester ces derniers.

Une « tour de classeurs » théâtralise cette offre un peu rébarbative. L’espace dédié à l’aménagement du bureau présente les produits en situation comme dans un show-room.

 

Enfin, la segmentation est très claire à la fois pour s’orienter et se repérer et l’aide au choix est très présente sur tout le parcours client.

Après Metz, un nouveau point de vente de 1 1200 m² (la surface idéale pour un Top Office), le magasin de Lens sera réaménagé au nouveau concept. Un troisième doit encore l’adopter en vue de parfaire le test.

Si le succès est au rendez-vous, le déploiement commencera en 2013. Créé par Patrick Mulliez et André Guilbert, respectivement fondateurs de Kiabi et du fournituriste Guilbert, Top Office compte 36 magasins en France pour un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 110 millions d’euros TTC.

Source : www.retail-distribution.info

Partager :

S’inscrire à la newsletter :