BNP Paribas, Carrefour et Cylande présentent sur Equipmag Wa ! un portefeuille digital universel qui prend en charge les programmes de fidélité, différents moyens de paiement et s’interface directement avec la caisse du magasin.

000172716_5

Les portes-feuilles électroniques ont le vent en poupe. La concurrence est déjà forte alors même qu’en France il y a encore très peu d’utilisateurs, tant chez des distributeurs que du côté des consommateurs. Mais des mastodontes américains s’intéressant au sujet, les établissements bancaires comme les distributeurs français ne voulaient pas laisser s’échapper cet outil, qui permet au-delà de l’aspect services de générer de la data client, précieuse. Le nerf de la guerre est là puisque que les Google Pay ou Android Pay ne veulent pas partager la donnée, tout comme des grands de la distribution comme Carrefour.
En France il existe plusieurs initiatives. Sur Equipmag, sur le stand de Cylande, on retrouve le projet Wa ! qui rentre en phase de test grandeur nature en octobre prochain au Carrefour de Chambourcy. « Le projet Wa ! a été impulsé par BNP Paribas en 2013, Carrefour se rajoutant dans l’aventure environ un an après, détaille Romain Labourée, responsable business développement et UX pour BNP Paribas. Nous voulons proposer une application de portefeuille universel et multimarchands qui repose sur le trio fidélité, paiement et offres commerciales. »
Wa ! permet de gagner du temps en caisse pour la gestion des coupons, et reste flexible car l’utilisateur peut décider de payer en liquide ou de payer avec son mobile. La caissière doit alors appuyer sur le bouton Wa ! ajouté sur le logiciel de caisse. Le client valide le paiement sur son terminal avec un code dédié à l’appli. Il doit alors disposer d’une connexion web, minime assure Romain Labourée, pour que la transaction soit enregistrée.
Source : LSA
Partager :

S’inscrire à la newsletter :