Toujours plus gros, toujours plus grand, comme si rien ne pouvait plus arrêter la réussite de la marque suédoise qui en moins d’une génération a changé la donne, à tous les niveaux, du commerce de l’habillement non seulement en France, pays de la mode mais aussi au niveau mondial.

Alors que Zara (Inditex – premier groupe mondial d’habillement devant H&M), voit sa rentabilité reculer pour la premiere fois depuis 5 ans, le géant Suédois poursuit sans relâche son expansion malgré la crise. Rien qu’en France, depuis son 1998, la marque a ouvert 10 à 15 magasins par an et depuis trois ans, elle vise aussi les villes moyennes comme Vichy ou La Rochelle. Ça c’est pour l’implantation. En ce qui concerne les points de vente, eux aussi changent. Ils deviennent plus grands, entre 1 500 et 2 000 m2 pour les villes moyennes que nous venons de citer, avec évidemment un traitement spécial pour Paris puisque la griffe suédoise vient d’inaugurer ce matin, sa dixième boutique ouverte cette année en France : 2 500 m2 à Saint Germain des Prés.

retailblog-h&m-nouvelle-boutique

Trois étages, ecran LCD, murs de verre, lustres circulaires, jeux de lumières. Le design est ultra-moderne. La marque n’a pas lésiné pour ce deuxieme magasin installé sur la Rive Gauche de la capitale. Carton plein donc, d’autant plus que, coté buzz, la marque qui fête également ses 10 ans de collaborations avec les grands noms de la mode, pouvait compter sur l’engouement, voir même l’hysterie provoquée par le lancement de sa nouvelle collection capsule signée Alexander Wang, le directeur artistique de Balenciaga.

Même l’offre proposée par ce point de vente qui devient de facto, par ses dimensions, le nouveau flaship de la marque en France, a été repensée : le magasin propose les modèles femme, homme, enfant, accessoire et lingerie mais aussi un espace « Trend » dédié à une mode plus pointue. Ce concept est déjà présent dans une dizaine d’autres H&M en France.

 

Source : fashionunited

Partager :

S’inscrire à la newsletter :