Proposer l’ensemble des produits en boutique est désormais possible.

 

Directeur des magasins BUT depuis 4 ans, Régis Schultz, a investi 2 millions d’euros pour munir son personnel en mobilier de tablettes. 800 vendeurs en sont détenteurs. Le catalogue BUT y est enregistré et présente ainsi toutes les gammes (20 000 références), les coloris, les prix, la disponibilité soit directement en magasin, dans les entrepôts ou chez les fournisseurs.

250 bornes tactiles ont aussi été installées dans les rayons. Les clients effectuent eux-mêmes les recherches pour obtenir des renseignements. Ils peuvent affiner les critères pour cibler au plus près leurs besoins.

BUT est la première enseigne à employer cette solution digitale. Une innovation sans précédent dans le domaine de la vente qui a augmenté considérablement ses parts de marché. “On réalise 15 à 20 % des ventes à partir des bornes et des tablettes sur des produits qui ne sont pas présents en magasins”, affirme Bertrand Bonnet, directeur de la boutique à Wagram, Paris XVIIe. Et a modifié la relation client. Assis sur un canapé, les vendeurs sont à l’écoute, prennent le temps de cibler les attentes des consommateurs et sont capables de donner une réponse à l’instant T. Cela permet également à la marque de s’implanter dans des locaux plus petits dans lesquels sont exposés les produits par styles : nature, laqué, charme, contemporain design. Et en gardant toutes les gammes à portée de clics.

Source : Point de vente

Partager :

S’inscrire à la newsletter :