Selon une étude Opinion Way, 61% des Français seraient prêts à payer plus cher des produits s’ils sont fabriqués dans leur région.

93% des Français disent privilégier  « au moins de temps en temps » les produits régionaux. - Shutterstocl

93% des Français disent privilégier  « au moins de temps en temps » les produits régionaux. – Shutterstocl

Dans l’esprit des Français, les produits régionaux sont perçus comme de meilleure qualité. Enfin du moins pour un tiers des consommateurs, 32% pour être précis. Ils sont également 24% à estimer qu’il s’agit de produits dont ils partagent les valeurs, en plus de se sentir rassurés par une plus grand transparence et une traçabilité plus précise. Surtout, comme le révèle une enquête d’Opinion Way pour le site Français de produits faits à la main, A Little Market , ils seraient 61% à être prêt à les payer plus chers.

Derrière ces engagements de sondage, il y a la volonté de soutenir l’économie locale. Mais également de soutenir l’emploi au travers d’achat locaux. Les consommateurs sont particulièrement attentif quant à l’origine lorsqu’il s’agit de produits alimentaires. Ils sont en effet 63% à privilégier « régulièrement » les aliments qui ont été produit près de chez eux. Un tiers des Français prêtent attention également à l’origine des produits d’entretien ou d’hygiène.

Le profil type d’un locavore

Le locavore est quelqu’un qui consomme ce qui est produit dans un rayon allant de 100 à 250 km aux alentours. D’une façon générale, 93% des sondés déclarent privilégier un produit local à un autre, « au moins de temps en temps », et 63% le font « régulièrement ». Seuls 13%, cependant disent y penser« systématiquement ».

Capture d’écran 2016-05-04 à 17.31.37

Voir la vidéo ici

S’il fallait dégager un profil type du consommateur privilégiant les produits régionaux, il s’agit avant tout d’une femme, généralement âgée et plutôt aisée. Elle vit principalement dans le Sud-Ouest. C’est en effet la région où les consommateurs attachent le plus d’importance à leur production locale. Désormais, le locavore s’intéresse également au prêt-à-porter local , les bijoux et tout types de produits artisanaux.

Source : lesechos

Partager :

S’inscrire à la newsletter :