« C’est qui le patron ?! » est une marque consommateur, lancée en novembre 2016 pour répondre à la crise du lait. En deux ans, 94 millions de litres de lait on été vendus. Aujourd’hui, la marque commercialise une vingtaine de produits, comme le beurre, les oeufs, ou encore le jus de pomme.

Cette marque fonctionne de manière collective : des consommateurs se rassemblent, et avant de lancer un produit, ils décident ensemble du cahier des charges et de l’équité pour le producteur. Le prix final évolue en fonction des différents critères choisis par les consommateurs.

Selon une étude Nielsen, la brique de lait « C’est qui le patron ?! » est la plus vendue en magasin après les MDD, tout cela sans commerciaux, ni services marketing. Nicolas Chabanne, le fondateur de la marque, voit cette réussite comme un symbole d’espoir. Aujourd’hui, il n’y a pas que le premier prix qui peut fédérer les achats.

« C’est qui le patron ?! » se rémunère en prélevant 5% sur les ventes, et 2% sur les produits labellisés. La marque arrive à créer de la valeur et du chiffre d’affaires en associant la totalité de la chaîne. En effet, « C’est qui le patron ?! » a réussi à créer une véritable alchimie avec les consommateurs, les producteurs, et les commerçants.

Il n’y a pas de perdant dans cette initiative, puisque le prix est fixé par un consommateur, qui sera le consommateur final. Il y a de la marge pour tout le monde, sans qu’il n’y ait d’abus. Cette marque peut donc être une véritable solution, puisqu’elle permet aux consommateurs de savoir où va leur argent, le processus étant totalement transparent.

« C’est qui le patron » va également lancer sa propre chaîne de télévision. Ce sera la chaîne des consommateurs et des citoyens, qui rentrera dans les coulisses de l’alimentation, afin de mesurer la qualité, l’équité, ou encore les efforts environnementaux. Pour Nicolas Chabanne, « c’est une belle aventure collective qui débute le 20 mars« .

 

Propos issus de l’interview de Nicolas Chabanne, fondateur de la marque « C’est qui le patron ?! » dans l’émission Innover pour le Commerce sur BFM Business.

Partager :