Le nouveau rôle du point de vente et comportements d’achats émergents : ROPO et Showrooming.

 Les consommateurs utilisent désormais de plus en plus internet pour préparer leur expérience shopping physique: 88% des consommateurs mondiaux* recherchent en ligne et font leurs achats hors ligne (ROPO – Research Online Purchase Offline). Ce comportement est très ancré en France où 92% des Français affirment se renseigner sur Internet avant d’acheter en magasin (ils étaient 90% en 2013).

19 % des consommateurs mondiaux* reconnaissent avoir déjà quitté un magasin après avoir consulté leur smartphone et y avoir comparé des prix, consulté des reviews, des informations (Showrooming), c’est le cas pour 16% des Français et 29% l’envisageraient, essentiellement dans les secteurs de l’High Tech, Electroménager et produits culturels.

Le prix est la composante essentielle : près de la moitié des consommateurs français interrogés ont déclaré qu’une différence de prix d’au moins 5 % les feraient quitter le magasin; si la différence des prix atteignait -10 %, 84% des consommateurs français partiraient (88% au niveau monde*, vs 82% des consommateurs français en 2013). Les magasins physiques doivent se positionner pour répondre à ces nouveaux comportements en croissance dans ce contexte économique difficile, et cela notamment dans l’High-tech, l’équipement de la maison et des produits culturels, les secteurs les plus concernés par le showrooming.

Capture d’écran 2014-04-07 à 11.22.34 Capture d’écran 2014-04-07 à 11.24.41

Le magasin perd de son influence mais reste un point de contact fondamental.

C’est la troisième source d’information privilégiée par les consommateurs à travers le monde (14%). En France, Internet est la référence essentielle en matière de recherche d’informations produit, néanmoins, le magasin reste le point de contact préféré par 10% des Français. (4ème position alors qu’il était en 2nde position en 2013).

Le digital et l’innovation étant les clés de cette transformation : 42% des consommateurs français déclarent avoir déjà utilisé des outils multimédia d’aide à l’achat en magasin (ils étaient 40% en 2013) et 74% des consommateurs français pensent que les vendeurs en magasin seraient plus efficaces s’ils étaient équipés de tablettes avec les informations produits.

 

74% des Français seraient incités à se rendre en magasin pour utiliser une carte de fidélité sur mobile, ils seraient 60% à se déplacer pour essayer un miroir magique, et 62% prêts à utiliser des outils leur permettant de connaitre en temps réel les stocks disponibles en magasin sur leur téléphone mobile.

Pour Vincent Druguet, DGA de DigitasLBi et responsable du centre d’excellence dédiée au commerce connecté : « Cette étude démontre le besoin de faire converger les bénéfices du magasin et de l’e-commerce. 15 années d’usage e-commerce ont changé les attentes et comportements des consommateurs. Les magasins doivent intégrer les bénéfices du e-commerce in-store en amenant de la valeur aux consommateurs. Une conception intégrée (On & Off) du retail permet d’offrir aux consommateurs une expérience shopping optimale. Le consommateur peut alors effectuer ses achats auprès du même retailer au travers d’une large gamme de points de contacts tant digitaux que physiques, avec le même confort d’achat et sans rupture d’expérience. C’est ce que nous avons appelé le Responsive retail. ».

source : influencia.net

Partager :

S’inscrire à la newsletter :