Une nouvelle année arrive, et apporte avec elle une pluie de nouvelles tendances en matière de marketing digital et de communication.

1/5 – L’utilisation de personnes réelles dans la communication à l’instar des égéries.

On connaît tous ces pubs utilisant des célébrités en tant qu’ambassadeurs de marque : Clooney et son fameux « What else ? » pour Nespresso, le « What did you expect » d’Uma Thurman pour la marque Schweppes, ou le flot de célébrités qui représentent la marque Tag Heuer Carerra. Le souci, c’est que pour les marques, ces vedettes représentent un coût (très) important. Une étude montre qu’en 2008, 40% des publicités en France lors des NRJ Music Awards comprenaient une célébrité. 4 ans plus tard, le chiffre diminue de 20 points. Une baisse qui n’est pas anodine… Y a-t-il une alternative qui produirait autant d’effet, si ce n’est plus, et à un coût moindre ?

De plus en plus de marques utilisent le marketing vidéo à travers des expériences qu’ils font vivre à des personnes anonymes, ordinaires, « normales ». C’est le cas de la marque LU avec son opération « LU c’est vous », qui consistait à choisir parmi plus de 5000 participants, les 13 nouveaux ambassadeurs de la marque. Apres des séances de shootings photo, ces derniers ont été surpris chez eux et ont ainsi vu leurs visages affichés de manière événementielle au cœur de leur ville.

Réaliser son rêve avec Google story, partager un café avec ses amis Facebook grâce à Nescafé… Beaucoup de marques voient dans cette nouvelle tendance, une stratégie d’avenir. Et pour cause : en visionnant l’expérience, le consommateur se sent beaucoup plus concerné. Il veut partager l’aventure avec cette personne, en qui il se reconnaît davantage plutôt qu’une quelconque célébrité. Le côté proche et humain de l’aventure le touche, lui fait envie et, indéniablement, sa perception de la marque change.

Encore une opération basée sur l’émotion, l’humour : le marketing évolue toujours plus pour influencer le consommateur d’aujourd’hui. Ce dernier a inversé la tendance et a pris le pouvoir : le marché s’adapte à lui et non plus l’inverse. On lui offre de l’honnêteté, de la sincérité plutôt que d’adopter un discours purement commercial.

Source : culturecrossmedia.com

 

Partager :

S’inscrire à la newsletter :