Les commerçants enregistrent à l’issue de la première quinzaine des soldes d’hiver une stabilité de leurs ventes par rapport à l’année dernière, mais craignent une évolution négative pour les semaines restantes, selon les données de l’Institut français de la mode (IFM) publiées dimanche.

Les ventes des deux premières semaines de soldes ont été équivalentes à celles de la même période de 2013, qui était elle-même en recul de 2% par rapport à l’année précédente, rapporte l’IFM dans un communiqué.

article_photo_1214997463327-1-0

Les magasins indépendants multimarques et les chaînes spécialisées ont enregistré une hausse de leur activité de 0% à 5%, tandis que le chiffre d’affaires des grands magasins est resté stable.

Les grandes chaînes et magasins populaires ont en revanche subi un recul de leurs ventes s’établissant entre 5% et 10%.

« Les perspectives pour les semaines de soldes restantes ne semblent pas favorables », avertit l’Institut, qui pointe que « les évolutions d’activité commerciale attendues par les distributeurs sont négatives pour 45% d’entre eux, seuls 11% les jugeant favorables ».

 

source : lsa-conso.fr

Partager :

S’inscrire à la newsletter :