Retour sur les innovations les plus saisissantes, qui ont marqué et révolutionné l’expérience client.

Avril se présente comme le deuxième mois d’une expérience difficile et challengeante pour les retailers du monde entier. Pour les soutenir pendant cette crise inédite, voici un focus sur les idées novatrices de cinq d’entre eux qui, malgré les conditions actuelles, ont fait preuve d’innovation pour continuer leur activité. Ce mois-ci, nous  mettons une fois encore l’accent sur une DNVB cosmétique (Digital Native Vertical Brand) qui n’est autre qu’Harmay, et qui frappe très fort avec sa nouvelle boutique à Hong Kong. On vous explique comment le premier click and collect textile a vu le jour (Kiabi), mais aussi comment Ikea et Rue21 misent sur le 100% digital et la technologie pour faire face à cette crise. Sans oublier le cube #StaySafe de Carrefour, encore en A/B test en Belgique.

Harmay sort de la sphère digitale et part à la conquête  du commerce physique

© Harmay

La DNVB cosmétique Harmay ouvre une seconde boutique époustouflante  à Hong Kong. 140 m² sur 2 niveaux de storytelling porté par un retail design détonnant conçu par l’agence AIM ARCHITECTURE. L’étage est assez conventionnel avec des produits présentés en rayon. Au niveau 1, le client découvre les produits via une expérience sensorielle. En ouvrant des tiroirs métalliques, il trouve son bonheur sur les conseils d’un employé formé. La structure intérieure est brute, ce qui confère à l’espace une atmosphère futuriste grâce à l’ajout de cadres en métal et acier inoxydable. Des miroirs donnent de la perspective aux différents volumes du concept. 

La création du premier drive textile : une nouveauté signée Kiabi

Nous vous le disions, les marques ont besoin de se réinventer pour continuer à vivre malgré la crise sanitaire. Le 24 avril dernier a donc été lancé le premier click and drive textile, conçu et développé en seulement 15 jours.. À l’initiative de cette création, l’enseigne préférée des familles nombreuses : Kiabi. Cette innovation est née du constat que les Français ont toujours envie de consommer et surtout de s’habiller. Face à la saturation des services de livraisons, la marque familiale a décidé d’agir. Le drive est la solution la plus fiable et sécuritaire pour continuer son activité avec un retrait sans contact au bout de 48 heures. Le premier test concluant a eu lieu dans trois sites de la région Nord, à Neuville-en-Ferrain, Englos et Faches-Thumesnil. Puis, le système a été étendu à d’autres zones. A noter aussi, les initiatives des parfumeries Passion Beauté et d’Intersport, qui se convertissent au drive. À ce rythme, le click and collect pourrait devenir l’une des tendances en matière de pratique d’achat des consommateurs français… et peut-être même mondiaux. 

Le Stay Safe par Carrefour : l’acte solidaire pour la sécurité de tous

Depuis le début de la crise sanitaire, les initiatives solidaires fleurissent aux quatre coins du monde. Celle que l’on retient ce mois-ci nous vient tout droit de chez Carrefour en Belgique. Comme nous le savons, l’enseigne a déjà pris de nombreuses mesures pour assurer la sécurité de tout le monde, clients et employés. Aujourd’hui, Carrefour, en coopération avec Disinfect, lance le #StaySafe Cube, un cube mobile de désinfection installé à l’entrée des magasins. Ainsi, les clients qui le souhaitent, peuvent se faire “désinfecter” de la tête aux pieds. Le système ressemble clairement à une  sorte de car-wash, mais pour les humains. Vous passez dans le cube et des machines délivrent du spray désinfectant. Dès la sortie, un gel hydroalcoolique vous est proposé pour les mains. Un moyen de rassurer les consommateurs et de lutter contre la propagation du virus dans un lieu où des milliers de personnes passent tous les jours. 

Ikea se met à la 3D 

© Ikea

Il y a quelques semaines, Ikea s’offrait Geomagical Labs. La startup d’imagerie par IA a développé une solution qui permet  de recréer une pièce en 3D et d’en enlever les meubles existants, pour les remplacer par des meubles virtuels.  À partir de cette application, l’utilisateur peut en quelques clics seulement enlever tous les meubles de sa pièce pour en disposer des nouveaux, et ainsi s’imaginer son futur intérieur designé par Ikea. Plus besoin de se rendre sur place pour choisir et mesurer ses meubles, Geomagical Labs s’en charge pour vous. Une aubaine en cette période particulière où il est préférable de rester chez soi…Pour rappel, Ikea avait déjà investi dans la réalité augmentée en 2017 avec Ikea Place. Le géant Suédois l’a bien compris : la robotique augmente considérablement le parcours client, l’optimisation de l’espace et l’expérience utilisateur. 

Comment RUE21 a tiré profit du digital pendant la crise du Covid-19 ?

© Rue21

Depuis deux ans, la marque américaine qui détient 674 magasins aux États-Unis a décidé de renforcer sa notoriété et sa stratégie de vente grâce au digital. Aujourd’hui, le e-commerce représente 10% de ses ventes.  En temps de crise, comment cette enseigne peut en être en ressortie plus forte ? Grâce au digital et notamment à ses consommateurs. Rue21, avec l’outil First Insight, analyse les produits best-sellers pour éliminer les flops et ainsi s’assurer une vente optimale de ses produits. Les consommateurs sont ainsi au coeur de la stratégie de création des vêtements, et se sentent impliqués et écoutés. Avec la crise, les équipes de Rue21 accélère cette digitalisation, avec l’appui de ses équipes Buyers et Planners, qui travaillent depuis leur domicile. Ainsi, à la réouverture de ses magasins, la marque saura quel produit n’est plus attendu en magasin et ceux que ses consommateurs souhaitent retrouver. Pour un déconfinement étape par étape mais avec style! 

Source : Journal du Net

Auteur : Pierre Vialle

Partager :

S’inscrire à la newsletter :