Le nutri score a fait son apparition il y a maintenant deux ans. A l’heure actuelle 1/4 des produits proposent ce label. La tendance se répand et selon Emmanuel Fournet, directeur insight chez Nielsen, 80% des consommateurs connaissent le nutri score et 1/4 sont influencés par ce dernier.

On remarque que les produits notés A ou B sont en croissance alors que les ventes de ceux notés C,D ou E sont stables voire en régression.

Alexis Vaillant, fondateur et président d’Alterfood, nous présente sa stratégie pour “Marcel Bio”, l’une des marques de l’entreprise. Marcel bio est une marque de soupes et jus de fruits qui prône le bio, le local et la transparence. C’est pour appuyer cette confiance qu’Alterfood a décidé d’inscrire le nutri score sur les produits de cette marque.

Cependant, le nutri score n’est pas le seul paramètre à étudier dans l’acte d’achat car il ne prend pas en compte certaines informations comme par exemple les additifs et les pesticides.

On observe tout de même une tendance à homogénéiser le marché avec ce score même si certaines entreprises s’y refusent encore.

Retrouvez l’intégralité de l’intervention sur le replay de BFM Business dans l’émission “Innover pour le commerce”.

Partager :

S’inscrire à la newsletter :